Avis Livresques ~The Book of Ivy

Coucou ~

Aujourd’hui je viens vous parler de mon avant dernière lecture de 2015. Je vais finir par passer ce fichu cap de 2016, c’est promis XD. Il s’agit donc de ma chronique sur The Book of Ivy d’Amy Engel.

TBOI

Auteur : Amy Engel ~~~ Édition : Lumen ~~~ Parution : 2015

Résumé :

Cinquante ans après une guerre nucléaire qui a décimé la population mondiale, un groupe d’une dizaine de milliers de survivants s’est regroupé dans ce qu’il reste des Etats-Unis et ont choisi un président. Deux familles s’étaient affrontées pour la prise de pouvoir, les Westfall et les Lattimer. Mais les Westfall ont perdu et à présent, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont obligés de se marier, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

À ces 16 ans, c’est au tour d’Ivy Westfall, petite fille du fondateur de la ville, de se présenter à la cérémonie, mais elle sait déjà qui sera son prétendant. Bishop, le fils du président et elle n’a qu’une seule et unique mission, le tuer.

Mon Avis :

Pour commencer, ce livre est vraiment facile à lire. Je veux dire par là que j’ai trouvé que les pages défilaient vraiment sans que je m’en rende compte. Le style est simple, sans être pour les illettrés que l’on s’entendent, mais il n’y a pas besoin de se prendre la tête, ça coule sans problème. Si bien que j’ai terminé ma lecture en même pas deux soirs si mes souvenirs sont bons.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, c’est une dystopie que l’on pourrait dire classique. En effet, le monde à été détruit par une guerre nucléaire et les survivants sont regroupé dans une ville, à la base fondée par le grand-père d’Ivy, avant que son concurrent n’en devienne président. De nombreuses règles strictes y ont été établies afin que l’ordre règne, comme les mariages arrangés entre le clan Westfall (celui du fondateur, le grand-père d’Ivy) et celui des Lattimer (celui du président).

Mais ce qui est le vrai plus de ce livre, ce sont vraiment les personnages. Pour moi qui aime pouvoir m’attacher à eux, m’identifier, ou ressentir des émotions à travers eux, j’ai été vraiment servi, puisque tout tourne autour d’Ivy et Bishop.

Bishop est un peu l’homme parfait, il est gentil, essai de connaitre Ivy, se met en danger pour aider les autres. Et malgré qu’il soit le fils du président, il est un peu rebelle à sa façon, ce qui le rend encore plus appréciable selon moi. Ivy, quant à elle, est totalement endoctrinée par son père et sa sœur Callie. Elle croit tout ce qu’ils lui ont inculqué et en devient très pénible pendant la première partie du roman. Mais au fond, elle veut quand même exprimer ses propre opinions et plus elle s’ouvre à Bishop, plus je l’ai adoré.

Quant à la fin du roman, comment dire… « Pourquoi!? ». Je pense vraiment qu’il faudrait interdire aux auteurs de nous balancer des fins pareilles. Même si ça donne du suspens, que ça nous tient en haleine et tout ce que l’on veut, mon cœur va finir par ne plus tenir le choque de toutes ses fins à suspens ^^ ».

Je n’ai donc qu’une chose à dire sur ce livre, qui a été une bonne petite lecture appréciable et divertissante à deux doigts du coup de cœur : LISEZ-LE !

Publicités
Cet article, publié dans Avis Livresques, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s